Histoire et maîtres

dernière mise à jour : 12 septembre 2010

(JPG)
Maître Takeda (1860 - 1943)

Art martial traditionnel d’origine japonaise, l’AÏKIBUDO (littéralement : voie de l’harmonie par la pratique martiale) est l’héritier d’une expérience séculaire dans l’art de la guerre, transmise au fil des générations au sein du clan TAKEDA sous le nom de DAITO RYU AIKIJUJUTSU (大東流合気柔術).

Méthode secrète d’autodéfense des chefs de ce clan, ces techniques ne furent divulguées hors de celui-ci qu’au début du xxéme siècle par le Maître TAKEDA SOKAKU dont le plus célèbre élève fut UESHIBA MORIHEI. Celui-ci modifiera tout au long de sa vie le DAITO RYU pour en faire un art moderne, éducatif, ludique et spirituel sous le nom d’AÏKIDO.

(JPG)
O Sensei Ueshiba (1883 - 1969)

Cependant, le Maître MOCHIZUKI MINORU, un des premiers élèves de Maître UESHIBA, enseignera la forme restée encore proche du DAITO RYU telle qu’il l’apprit, et qui conserve son caractère martial, en l’enrichissant de son expérience du JUDO. Par la suite il nommera sa pratique AIKIDO-JUJUTSU.

Maître MOCHIZUKI MINORU formera deux français à son art : JIM ALCHEIK (décédé en 1962) puis le disciple de ce dernier, ALAIN FLOQUET.

En 1982, Maître ALAIN FLOQUET, changera en accord avec Maître MOCHIZUKI MINORU, LE NOM AIKIDO-JUJUTSU EN AIKIBUDO pour nommer sa pratique issue de son évolution et de ses recherches.


(JPG)
Maître Moshizuki (1907 - 2003)

Art martial hautement traditionnel et évolutif, l’AIKIBUDO est enseigné sous l’autorité de Maître ALAIN FLOQUET, 8ème DAN.

Maître ALAIN FLOQUET renoua le contact avec l’école mère, le DAITO RYU AIKIJUTSU et intégra ces connaissances originelles dans son enseignement de l’AIKIBUDO aux cotés de celles de l’école d’armes TENSHIN SHODEN KATORI SHINTO.


(JPG)
Maître Floquet (1939 - )

Ainsi au sein de notre école l’art antique et originel se trouve préservé, alors que l’art évolutif s’exprime pleinement en harmonie avec le temps et les êtres.

Art de combat très élaboré, l’AIKIBUDO possède un grand nombre de techniques contre des attaques à mains nues ou avec armes. On y utilise, entre autres, des esquives, des clés articulaires, des projections...